Quand consulter un ostéopathe ?

Quand consulter ? Kiné ou ostéopathe ? Quand amener mon enfant chez l’ostéopathe ? On vous dit tout !

Il existe plusieurs raisons de prendre rendez-vous chez l’ostéopathe :

La première raison est curative. En cas de douleur aiguë, chronique, ou en cas d’autres troubles, l’ostéopathie montre une grande efficacité :

  • Torticolis
  • Lumbago
  • Sciatique
  • Entorses
  • Douleurs articulaires
  • Traumatismes
  • Céphalées
  • Troubles digestifs
  • Stress
  • Arthrose
  • Etc…

Il est important et souvent nécessaire de voir l’ostéopathe. D’une part pour éliminer la douleur et d’autre part pour éviter toute récidive. En effet, l’ostéopathe utilisera différents types de technique : articulaires, musculaires, viscérales, crâniennes… pour déterminer l’origine de la douleur et libérer les tensions.

La seconde raison de consulter l’ostéopathe est préventive : en effet, il est préférable de prévenir que de guérir. Un contrôle régulier chez l’ostéopathe vous permettra de faire un bilan à partir d’un interrogatoire, de différents tests et de traiter les zones fragiles. Le but est de maintenir l’ensemble des structures qui composent le corps en équilibre et permettre ainsi un maintien de la santé et du bien-être dans le temps.

Il est généralement conseillé d’effectuer un contrôle chez l’ostéopathe tous les 6 mois. Mais bien sûr cela dépend de votre âge, de votre condition physique, de votre métabolisme, de votre biomécanique etc. Cette fréquence dépendra également des contraintes quotidiennes que vous imposez à votre corps : la mauvaise posture, les gestes répétés, le port de charge ou la station statique prolongée que ce soit debout ou assis.

Prenez rendez-vous au sein du Health Cube via le site internet ou Doctolib pour effectuer un bilan, votre ostéopathe pourra vous conseiller la fréquence la plus adaptée à votre corps et à votre mode de vie.

Quand commencer l’ostéopathie pour un bébé ?

Il existe de nombreuses raisons de consulter l’ostéopathe pour son bébé. En effet, l’ostéopathie pédiatrique possède un champ d’application très large :

  • Troubles digestifs
  • Coliques
  • RGO (Reflux Gastro-œsophagiens)
  • Plagiocéphalie
  • Torticolis
  • Trouble de la succion et de l’allaitement
  • Accouchements dystociques
  • Les pleures et larmoiements
  • Etc.

L’ostéopathe débute par un interrogatoire au sujet de la grossesse et de l’accouchement avant de procéder à des tests minutieux afin de prendre en charge le nourrisson de manière douce et dans sa globalité.

Dans le cas où le bébé est en pleine forme et que l’accouchement s’est bien passé, il est aussi intéressant de faire un bilan avec votre ostéopathe.

En effet, l’accouchement est un événement qui peut être traumatisant pour le bébé. L’ostéopathe pourra s’assurer de la santé et du bien être du bébé à travers des tests adaptés et pourra permettre au nourrisson de se développer et de vivre dans les meilleures conditions possibles.

N’hésitez pas à prendre rendez-vous avec votre ostéopathe à partir de 4 jours après l’accouchement. Ce rendez-vous peut aussi être l’occasion, pour la maman, de consulter l’ostéopathe afin d’effectuer un bilan pour évaluer et traiter les conséquences de la grossesse et de l’accouchement

Quelle est la différence entre kiné et ostéopathe ?

Quelles sont les différences entre un ostéopathe et un kinésithérapeute ? peuvent-ils être complémentaires ? Quand faut-il se rendre chez l’un ou l’autre de ces professionnelles ? Les questions concernant ces deux types de praticiens sont nombreuses et pour cause, il existe certaines similitudes entre ces professions.

Nous allons donc nous intéresser aux points qui les différencient :

Diagnostic ostéopathique

Le patient est généralement adressé vers le kinésithérapeute par le médecin généraliste ou l’hôpital avec un diagnostic médicale établi. L’ostéopathe, quant à lui, reçoit généralement le patient en première intention. C’est-à-dire que le patient ne possède pas de prescription provenant d’un médecin ou d’un autre professionnel de santé avant de se rendre chez l’ostéopathe. L’ostéopathe mène donc un interrogatoire approfondi afin de comprendre le motif de consultation et le mode de vie du patient, il effectue ensuite des tests qui lui permettent d’établir lui-même son diagnostic ostéopathique afin de traiter le patient de manière adaptée. Seul l’ostéopathe a la capacité d’établir un diagnostic ostéopathique.

Globalité

L'unité du corps fait partie des fondements de l’ostéopathie. En effet, l’ensemble des éléments qui composent le corps sont liés par les muscles, les ligaments, les tissus conjonctifs, le système nerveux, vasculaire etc. L’ostéopathe s’applique à déterminer la cause de la douleur en investiguant l’ensemble de ces systèmes. Concrètement, pour soigner un lumbago, l’ostéopathe pourra être amené à s’intéresser aux viscères, au diaphragme ou encore à la cheville ou au pied en recherchant la cause du lumbago. Le kiné pour sa part s’intéressera principalement aux vertèbres lombaires et aux muscles qui les entourent.

Parcours de soin

kinésithérapeute et ostéopathe n’interviennent pas au même moment et sur les mêmes motifs.

  • Le masseur-kinésithérapeute pourra intervenir sur des blessures, sur une rééducation ou sur une réathlétisation à la suite d’une fracture ou d’une opération par exemple. Il pourra également intervenir en cas de douleur aigüe pour détendre la zone algique.
  • L’ostéopathe quant à lui pourra intervenir après une blessure pour éviter les récidives, en cas de douleurs aigües ou chroniques. Aussi, l’ostéopathe en s’intéressant à la globalité du corps pourra avoir des effets bénéfiques sur le système crânien et digestif. L’ostéopathe pourra ainsi agir à titre préventif dans un but d’équilibre et de bien-être.

Malgré ces différences, les deux pratiques ne s’opposent pas. Au contraire, elles peuvent s’allier pour proposer une complémentarité particulièrement efficace dans certains cas. Prenez rendez-vous avec votre ostéopathe pour déterminer avec lui la nécessité d’une telle prise en charge.

Qu’est-ce qu’un ostéopathe ?

Un ostéopathe est un thérapeute manuel. C’est-à-dire qu’il pratique une médecine douce avec, pour principal outil, ses mains. Un ostéopathe D.O est diplômé à l’issue de 5 années d’études. Le diplôme d’ostéopathe est un diplôme de niveau 7 France Compétence équivalent à un master 2.

L’ostéopathe possède une solide base scientifique théorique acquise au cours de son cursus :

  • Anatomie
  • Biomécanique
  • Biochimie et biologie cellulaire
  • Neurologie
  • Psychologie
  • Sociologie
  • Etc…

Le professionnel diplômé profite aussi d’une certaine expérience pratique acquise au cours des deux dernières années de son cursus de formation :

surgery-ge73eea938_1920

Stage d’observation en bloc opératoire

wellness-g8dab2129c_1920

Praticien d’une clinique de l’institut supérieur d’ostéopathie

doctor-g01512b17b_1920

 Stage de pratique en milieu hospitalier

Ostéopathie

Stage de pratique en entreprise

Ainsi votre ostéopathe peut s’appuyer sur de nombreuses connaissances concernant l’Homme et le corps humain pour pouvoir vous prendre en charge.

Il débutera par un interrogatoire afin de comprendre vos potentiels douleurs/gêne, votre mode de vie et vos besoins.

Dans un second temps il utilisera le « touché » qu’il a pu développer au cours de son cursus ainsi que ses connaissances de l’anatomie et de la biomécanique du corps pour pouvoir tester les différentes structures qui le composent et déterminer les zones en souffrances ou en manque de mobilité.

Enfin, il pourra traiter le patient et le replacer dans son équilibre. Pour cela il utilisera différents types de techniques pour dans le but de redonner de la mobilité, diminuer la douleur/gêne et/ou apporter du confort ainsi que du bien-être.

Les différentes techniques utilisées par l’ostéopathe sont :

Musculo-squelettiques

S’intéressent à la charpente du corps. Les os, ligaments, articulations, muscles, tendons, tissus conjonctifs etc.

Viscérales

L’ostéopathe cherchera à redonner de la mobilité et leurs fonctions optimales à certaines structures telles que le système digestif, le système uro-génital ou encore le système respiratoire.

Crâniennes

L’ostéopathe est le seul professionnel qui s’intéresse et maitrise l’infime mobilité qui existe entre les différents os qui composent le crâne. Cette mobilité crânienne peut entraîner des conséquences sur le système nerveux autonome (stress, troubles digestifs etc.), sur les céphalées et migraines mais aussi sur l’ensemble de la colonne vertébral jusqu’au bassin.

L’ostéopathe est le seul professionnel qui s’intéresse et maitrise l’infime mobilité qui existe entre les différents os qui composent le crâne. Cette mobilité crânienne peut entraîner des conséquences sur le système nerveux autonome (stress, troubles digestifs etc.), sur les céphalées et migraines mais aussi sur l’ensemble de la colonne vertébral jusqu’au bassin.

Le prix d’une consultation d’ostéopathie est généralement comprit entre 50 et 80 euros pour 45 minutes à 1 heure de prise en charge. Retrouvez tous nos tarifs en cliquant ici. 

Votre ostéopathe au sein du Health Cube est diplômé de l’Institut Supérieur d’Ostéopathie de Lille, il mettra à votre disposition l’ensemble de ces compétences afin de vous prendre en charge.

Quelle tenue choisir pour une séance chez l’ostéopathe ?  

Les patients se posent régulièrement la question de la tenue adaptée pour se rendre chez l’ostéopathe. Cela dépend généralement de deux points :

  • La technique de travail de l’ostéopathe
  • Le motif de consultation

En effet, certains ostéopathes préfèrent avoir le patient le plus dévêtu possible. Le but est de ne pas passer à côté d’une information importante. Effectivement, la posture, les boutons ou rougeurs sur la peau sont autant d’éléments qui peuvent permettre à votre ostéopathe d’effectuer son diagnostic ostéopathique de la manière la plus précise possible.

Aussi, certains motifs de consultations peuvent nécessiter d’investiguer des zones que certaines tenues ne facilitent pas. Il peut, par exemple, être difficile pour l’ostéopathe de tester le bassin d’un patient lorsque celui-ci porte un jean et une ceinture. En revanche cela ne posera aucun souci pour tester la zone cervicale.

Votre ostéopathe au sein du Health Cube ne vous demandera pas systématiquement de vous déshabiller mais cela peut parfois faciliter la consultation. Nous vous conseillons donc d’apporter une tenue de sport légère.

Si vous avez rendez-vous chez un autre ostéopathe, n’hésitez pas à le contacter pour qu’il vous informe de la tenue qui lui permettra de travailler de la manière la plus efficace possible.

Faut-il faire craquer pour que ça fonctionne ?

L’ostéopathe utilise trois grands types de techniques :

  • Musculo-squelettiques
  • Viscérales
  • Crâniennes

Certaines techniques musculo-squelettiques peuvent amener à faire « craquer » l’articulation.

Ces techniques sont appelées « techniques structurelles ». Elles peuvent être impressionnantes pour certains patients. Ces manipulations sont particulièrement efficaces dans certains cas de figure. Votre ostéopathe D.O saura, grâce à des tests, déterminer si ce type de techniques est adapté à votre motif de consultation ou non. Il pourra ensuite mettre en place l’ensemble des paramètres permettant de réaliser la technique en toute sécurité.

Ces techniques dites « à haute vélocité » ont pour but d’envoyer une information nerveuse brève et puissante sur une articulation en dysfonction afin d’éliminer le manque de mobilité des structures environnantes.

La manipulation peut parfois être accompagnée d’un changement de pression au sein de l’articulation qui se manifeste par un bruit de craquement. Ce bruit, même s’il est témoin d’une manipulation réussie n’est pas nécessaire pour que la technique soit efficace.

Bien sûr, si ce type de technique est un facteur de stress pour vous et votre corps, il serait contre-productif de l’utiliser. Votre ostéopathe pourra alors, sans problème, choisir un autre type de technique, dans son panel, qui se montrera tout aussi efficace.

Découvrez aussi...