Comment manger sainement ? Tout savoir sur la naturopathie

Pourquoi consulter un naturopathe ? Que soigne t-il ? Comment manger sainement ? La naturopathie peut-elle permettre de perdre du poids ? 

Un patient est pris en charge au bureau de l'ostéopathe. La coach en sport doux est debout à côté de lui.

Comment manger sainement ? 

Manger sainement peut apparaître comme un véritable casse-tête. Entre le sel ajouté, les sucres cachés et les graisses saturées, il est parfois difficile de s’y retrouver.

Pourtant, rien ne devrait être plus simple que de manger. Effectivement, quoi de plus naturel que de recharger le corps en carburant pour la journée et lui apporter les éléments essentiels à son bon fonctionnement ?

Pour vous aider à manger sainement tout en conservant le plaisir et le caractère social du repas, il est possible de passer par des conseils simples. Pour cela, il est important de s’intéresser à la macronutrition et à la micronutrition.

Macronutrition

Elle concerne les grosses molécules qui composent notre alimentation et fournissent l’énergie nécessaire au bon fonctionnement du corps. Ces molécules apportent chacune une certaine quantité d’énergie calculée en kcal. 

  • Glucide = 4kcal.

Les glucides représentent la principale source d’énergie du corps, après avoir été absorbées, ces molécules sont stockées dans le foie ou les muscles afin de créer des réserves énergétiques.

  • Protéine = 4 kcal

Les protéines favorisent l’entretien des tissus, dont les fibres musculaires.

  • Lipide = 9kcal

Les lipides représentent eux aussi une source d’énergie intéressante avec un indice calorique important. 

Pour manger sainement, il est important de connaître votre besoin calorique quotidien. Celui-ci dépend de nombreux facteurs : poids, taille, âge, métabolisme, mode de vie… Heureusement, dans la grande majorité des cas, le corps s’adapte à vos besoins et stimule votre sensation de faim en fonction de ceux-ci. Attention aux nombreux régimes minceurs qui imposent à votre corps un rythme inadapté au risque de dérégler cet ingénieux système. Il est alors important d’être attentif à la bonne répartition des différents macro-éléments cités ci-dessus. Les recommandations générales sont de 50% de glucides, 15% de protéines et 35% de lipides. 

Bien sûr, ce ne sont que des recommandations moyennes, celles-ci ne sont pas destinées à être suivies à la virgule près comme on peut le voir dans certains régime qui recommandent de peser chacun des éléments qui vont être consommés. Pour des recommandations ajustées à votre profil, prenez rendez-vous pour un bilan au sein du Health Cube.

Micronutrition

La micronutrition s’intéresse aux structures plus petites telles que les vitamines, les acides aminés qui composent les protéines, les acides gras qui composent les lipides ou encore les oligo-éléments. 

Tous ces éléments sont absorbés et servent de précurseurs à la production de nombreuses substances nécessaires à la vie et au bon fonctionnement du corps : hormones, neuro-hormones, anti-oxydant, l’hémoglobine etc… 

On peut prendre pour exemple les tryptophanes, que l’on retrouve notamment dans certains oléagineux. Ce sont des acides aminés qui servent de précurseurs à la mélatonine et dont l’absorption de manière adaptée peut aider le patient à se passer de somnifère ou d’autres médicaments destinés à faciliter l’endormissement.

De la même manière, chacun des  micro-éléments auront des actions sur votre système nerveux, le stress, les douleurs, le vieillissement, la performance etc.

L’équilibre micronutritionnel est fragile et propre à chacun. Il est important de passer par un bilan sur vos besoins, votre mode de vie et vos objectifs afin de déterminer avec vous les adaptations possibles. 

Les professionnels du Health Cube vous proposent un coaching en nutrition afin de vous accompagner dans vos différents objectifs de bien-être. 

En cas de doute ou de pathologie avérée, il est primordial de prendre rendez-vous dans un premier temps avec un professionnel de santé spécialisé comme un nutritionniste ou un diététicien.

Pourquoi consulter un naturopathe ?

Au sein du Health Cube, il est possible d’avoir un suivi en en aromathérapie et en nutrithérapie qui sont des pratiques qui font partie de la naturopathie. 

Les raisons de consulter un naturopathe peuvent-être variées. En effet, le naturopathe s’appuie sur l’ensemble des ressources proposées par la nature pour apporter soin et bien-être au consultant.

La nature propose de nombreux remèdes et permet donc au naturopathe de posséder un panel varié :

Ainsi les raisons de consulter un naturopathe sont nombreuses :

  • Stress
  • Fatigue
  • Surmenage
  • Douleurs chroniques
  • Trouble digestifs 
  • Endométrioses
  • Crohn/RCH
  • Migraines
  • Troubles du sommeil

Il peut aussi être bénéfique d’être suivi en naturopathie dans une optique préventive. En effet, les bénéfices proposés par cette prise en charge naturelle pourront vous permettre de gagner en performance, relaxation, bien-être et d’éviter maladies et douleur. Enfin, il peut-être intéressant de compter sur ce qu’offre le naturopathe en tant qu’accompagnateur de maladies ou de traitements lourds en complément d’une approche allopathique nécessaire. 

En effet, il est important de ne pas oublier que la naturopathie est une médecine alternative. Il est primordial de compter sur la médecine allopathique afin d’avoir un diagnostique médicale permettant d’éviter les dangers liés à la naturopathie.

Photo de Stanislas qui tient un flacon d'huile essentielle

Que soigne le naturopathe ?

Étonnamment, la naturopathie ne soigne pas. En effet, la naturopathie s’appuie sur la nature pour permettre au consultant de se soigner. La naturopathie mobilise différents remèdes naturels pour permettre au corps de l’homme de mettre en place ses capacités d’auto-guérison.

Le naturopathe propose des adaptations dans le mode de vie du consultant en termes d’alimentation, de compléments alimentaires, d’hydratation, de pratiques physiques etc…

Le but de ces adaptations est de permettre le bon fonctionnement des différents systèmes du consultant (système endocrinien, systèmes tampons, système immunitaire, système nerveux…) afin qu’il puisse lutter efficacement contre ses troubles :

  • Surmenage
  • Stress
  • Anxiété
  • Troubles digestifs
  • Etc.

C’est ce mécanisme de soin par le corps lui-même qui permet à la naturopathie d’agir sur une grande variété de troubles.

Naturopathie ou médecine chinoise ? 

La naturopathie et la médecine traditionnelle chinoise (MTC) possèdent de nombreux points communs. La naturopathie trouve son origine environ 500 av JC avec le médecin Grec Hippocrate. La MTC est née, elle aussi, en 500 av JC en Asie. Ces deux médecines forment un système médical à part entière en utilisant différentes thérapies :

  • La naturopathie mobilise la nutrition, l’aromathérapie, la phytothérapie… 
  • La MTC se sert d’autres méthodes d’inspiration asiatique : l’acupuncture, le massage Tui Na et les pratiques énergétiques mais s’appuie aussi sur la pharmacopée (équivalent de la phytothérapie) et de la diététique.

L’approche diffère en raison des inspirations philosophiques de ces deux médecines. En effet, l’origine géographique de la naturopathie étant la Grèce antique, elle s’est développée selon une approche occidentale avec laquelle nous sommes accoutumés. C’est une approche de la physiologie et de l’anatomie qui peut avoir des similitudes avec la médecine allopathique.

Au contraire, la MTC qui a été modelée par une philosophie orientale, insiste sur la relation entre les différents organes, entre les organes et les émotions, entre les structures anatomiques et les méridiens (lignes de flux énergétiques).

Ainsi, ces deux médecines millénaires proposent des approches qui se basent sur la nature et des thérapies naturelles avec une philosophie et une vision qui lui est propre. 

L’une n’est pas plus efficace que l’autre. En effet, ces deux médecines s’appuient sur le patient et ses capacités d’auto-guérison. Elles sont donc individualisées et adaptatives. 

Nous vous invitons à essayer chacune de ces approches afin de vous faire une idée et déterminer laquelle semble la plus adaptée avec votre mode de vie et votre sensibilité.

La naturopathie peut-elle permettre de perdre du poids ? 

Une patiente est installée sur la plateforme d'équilibre. L'ostéopathe contrôle les données sur sa tablette.

Oui ! Comme nous avons pu le voir, la nutrition fait partie des thérapies utilisées en naturopathie. Les régimes se basant sur une perte de poids spectaculaire et autres recettes miracles sont de plus en plus nombreux. En plus d’être inefficaces, ceux-ci peuvent être néfastes.

Votre naturopathe pourra déterminer avec vous vos besoins, vos objectifs et le fonctionnement de votre métabolisme afin de vous proposer des solutions simples et équilibrées. Les solutions proposées par votre naturopathe ne reposent pas sur la restriction calorique, la pesée de chacun de nos aliments ou un sentiment de culpabilité au moindre plaisir culinaire qui vous aurait fait prendre 5 g en fin de semaine.

 

Le naturopathe vous propose une alimentation adaptée à votre corps et met en place, avec vous, des astuces et des combinaisons alimentaires pour contrebalancer vos écarts en vous proposant des aliments adaptés. 

Le naturopathe ne fixe pas un objectif chiffré sur la balance, il insiste sur le bien-être et la santé du consultant. Cela passe par une bonne image de soi et une valorisation de son corps sans mettre de côté le plaisir associé à la nourriture.

Le Health Cube vous propose un coaching en nutrition qui pourra s’associer à l’aromathérapie et la pratique d’activité physique douce vous permettant d’atteindre vos objectifs plus rapidement et facilement.

La phytothérapie est-elle une branche de la naturopathie ? 

La phytothérapie, en tant que thérapie non médicamenteuse et naturelle, fait partie de la naturopathie. 

En effet, le naturopathe utilise de nombreuses thérapies d’origine naturelle. La phytothérapie, qui repose sur l’utilisation de plantes, en fait partie.

En revanche l’ensemble de la phytothérapie n’est pas utilisé par le naturopathe. On peut diviser la phytothérapie en deux grandes branches :

  • Traditionnelle : repose sur une approche holistique, le principes actifs des plantes est utilisé sous forme d’infusion, de tisane, de décoction ou encore sous forme d’huile essentielle.
  • Moderne : repose sur l’extraction d’une forme pure du principe actif de la plante afin de créer un médicament à base de plantes qui est puissant, associé à d’autres produits et destiné à des indications thérapeuthiques majeurs.

Le naturopathe n’utilise que la phytothérapie traditionnelle. Pour proposer au patient la prise en charge d’un éventail varié de troubles fonctionnels. Le Health Cube vous propose des consultationsainsi que des huiles essentielles utilisées en aromathérapie.

L’aromathérapie est une sous-catégorie de la phytothérapie. Elle repose sur l’utilisation du principe actif au sein des plantes sous forme d’huile essentielle.

La distillation ou l’expression mécanique de certaines plantes permettent d’en extraire les composés aromatiques sous forme concentrée. Ces composés aromatiques représentent le principe actif de la plante associé à d’autres molécules.

Ces huiles, conditionnées sous forme de petits flacons peuvent être utilisées par voie orale, olfactive ou par voie externe (en massage par exemple). Elles possèdent chacune de nombreuses caractéristiques leur confèrent des bienfaits variés :

  • Anti-inflammatoire
  • Anti-viral
  • Antibactérien
  • Vitalité
  • Antalgique

On peut illustrer cela par l’exemple emblématique de la Gaultheria Procumbens qui est composé à 96-99% de salicylate de méthyle. C’est cette même molécule que l’on retrouve dans l’aspirine. Cette molécule confère à l’huile essentielle de Gaultheria Procumbens de grandes capacités antalgique et anti-inflammatoire tout en restant un produits 100% naturel.

Découvrez aussi...

Bonjour 👋

Inscrivez vous ci-dessous pour recevoir toute l'actualité du Health Cube par mail !

Nous n'envoyons pas de spams! Lisez notre politique de confidentialité.